Pourquoi le soleil fatigue-t-il autant ?

3 min


0

Réponse courte : les causes expliquant la sensation de fatigue suite à une exposition prolongée au soleil sont multiples : autorégulation du corps à 37°c, déshydratation, coups de soleil, surplus d’activité.

Un bain de soleil d’été sur une plage normande, une promenade sous les pins du sud ou encore un footing du dimanche matin, quelle que soit les situations, l’exposition prolongée au soleil a une influence sur votre corps. Sport ou pas, vous avez tous et toutes ressentis cette sensation de fatigue après un après-midi passé au soleil. Portons un oeil attentif au fonctionnement de votre corps pour en comprendre les raisons.

Votre corps se met en 4 pour vous refroidir

L’homme est homéotherme, il maintient sa température centrale fixe, peu importe la température extérieure” explique Jean-Louis San Marco, professeur en médecine à l’université de Marseille et initiateur du premier système d’alerte canicule, à Marseille, durant l’été caniculaire de 1983. La température extérieure optimale, celle qui nous demande le moins d’effort, est située entre 17 et 23°C. Au dessus, le corps s’efforce à réguler sa température à 37°c. Et pour cela, il peut s’aider de la transpiration pour permettre à la chaleur de se dissiper.

La peau en thermorégulation (régulation de la température du corps). Si le corps est trop chaud, les vaisseaux sanguins se dilatent. Les glandes sudoripares produisent plus de sueur, qui s’évapore pour refroidir la peau.

Transpiration, régulateur de température

La transpiration entraîne une perte d’électrolytes, substances dont votre corps a besoin pour une vaste gamme de fonctions, notamment musculaires et cérébrales. La carence de ces éléments vitaux peut provoquer une faiblesse de vos muscles provoquant crampes ou convulsions musculaires, des problèmes d’anxiété et de sommeil, ainsi qu’une extrême fatigue.

Why do we sweat? – Copyright John Murnan (Youtube)

Déshydratation, cause de tous les maux

La déshydratation, aussi appelée insolation ou “coup de chaleur”, est la résultante malheureuse de la transpiration lorsque le corps humain est soumis à une exposition solaire prolongée, connaissant, ainsi, un déséquilibre entre apport et perte hydrique. A tort, nous pensons que la déshydratation arrive le plus souvent lors d’activités physiques. Rester immobile sous un soleil de plomb sans boire une goutte d’eau est tout aussi dangereux et certaines franches de la population sont plus à risque, en tête de pont les enfants et séniors. Lors d’une déshydratation, il est plus difficile pour le coeur d’amener le sang au cerveau et aux muscles entrainant maux de têtes, vertiges et grande fatigue.

Les signes de déshydratation – copyright ultimareplenisher.com / Laura Newcomer

Attention au coups de soleil

Le coup de soleil est aussi la cause d’une sensation de fatigue lors de l’exposition prolongée au soleil. La brûlure du coup de soleil peut être douloureuse mais aussi vous épuiser car elle augmente la température de votre corps qui, lui, cherche à garder sa température interne à 37°c.

Coups de soleil sur le dos qui fait augmenter la température du corps – copyright SINCLAIR STAMMERS/SCIENCE PHOTO LIBRARY

Que faut-il faire pour limiter cette fatigue ?

A preuve du contraire, il n’existe pas de durée limitée garantissant une exposition au soleil sans fatigue. Celle-ci dépend de votre âge, poids et degré d’hydratation. Certains comportements peuvent en revanche ralentir ou accélérer cette fatigue et sont applicables à toutes et tous :

  • Avoir une bonne hygiène alimentaire. Plus vous mangez lourd, plus la digestion demandera de l’énergie à votre corps, ce qui vous fatiguera deux fois plus si vous vous exposez au soleil juste après manger.
  • Vous protégez au maximum du soleil : crème solaire, chapeau, parasol. Restez à l’ombre au maximum pendant les heures les plus chaudes de la journée (entre 11h et 17h).
  • Boire régulièrement de l’eau sans attendre la sensation de soif tout au long de la journée. Pour compenser cette perte d’eau qui s’évapore en grande partie par la transpiration, votre corps a besoin de compenser. Quelle quantité ? En temps normal, une personne qui ne fait pas d’exercice sous des températures clémentes devrait boire entre 1,5 à 2 litres d’eau. Sous de fortes chaleur, les quantités doivent être augmentées. Attention en revanche à la surconsommation d’eau pour les personnes âgées qui éliminent beaucoup moins facilement l’eau et pouvant provoquer des œdèmes. Le moyen le plus facile de contrôler un apport suffisant d’eau dans votre corps est de vérifier si vos urines sont transparentes. Si oui, c’est gagné !
  • Eviter la caféine et l’alcool qui favorisent la déshydratation du corps.
  • Pensez à vous immerger dans l’eau quand cela est possible pour aider votre corps à réguler sa température.

Sources :


Tu aimes ça? Partages avec tes amis!

0

Quelle est votre Réaction?

J'adore J'adore
0
J'adore
Je déteste Je déteste
0
Je déteste
C'est marrant C'est marrant
1
C'est marrant
Ca m'énerve Ca m'énerve
0
Ca m'énerve
C'est triste C'est triste
0
C'est triste
#Geeky #Geeky
0
#Geeky
#Fakenews #Fakenews
0
#Fakenews
Ca fait peur Ca fait peur
0
Ca fait peur
J'ai appris quelque chose J'ai appris quelque chose
0
J'ai appris quelque chose
Rien compris Rien compris
0
Rien compris
gino

Je m’appelle Gino, jeune trentenaire et vieux blogueur ! Touche à tout du web, consultant SEO mais surtout passionné de Culture avec un grand "C" : tout ce qui m'entoure ne doit pas être ignoré, je suis un vrai boulimique culturel. S'il fallait me décrire en 2 mots et demi, je dirais "passeur de savoir"...en toute modestie ! Merci de me suivre sur le chemin de la connaissance, vous verrez, c'est un puits sans fond :)

Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *